Les projets du Projet en 2017

Où en est le projet ?

Depuis, 2015, le « groupe Corcelles » a réalisé ou mis en chantier :

  • La création de l’activité agro-écologique sur 1 ha en permaculture : création de buttes, irrigation, verger de 40 arbres fruitiers, récupération d’eau, petits jardins pédagogiques, partenariat d’accompagnement d’une personne en reconversion professionnelle…
  • La rénovation et l’aménagement d’espaces pédagogiques en éco-construction, préservant la biodiversité : réalisation d’un cadran solaire en pierres sèches, projet de construction d’une maison semi-enterrée, inventaire botanique et entomologique, enclos à orchidées, haies vives et prairies naturelles…
  • Le développement d’activités éducatives, culturelles et de loisirs sur le site, fondées sur l’expérimentation collective : formations en permaculture, manifestations festives, mini-camps de découverte de la nature pour les enfants…

En 2017, nous souhaitons réaliser :

  • Création d’un édicule dédié à l’eau, dans le cadre d’un chantier solidaire mené par l’Association Burkinabé de Bourgogne (réalisé, août 2017)
    Pendant trois semaines, 20 jeunes volontaires, d’origine Burkinabé et Française, se sont retrouvés sur la base de Corcelles-les-Monts dans le cadre d’un échange culturel et d’un chantier solidaire. Leur projet, accompagné par une animatrice spécialisée en pierre sèche, a consisté à concevoir et réaliser un édicule en pierre sèches dédié à l’eau, situé au centre du jardin. Cette « œuvre » collective s’enrichira des pratiques et de la culture des différents intervenants et tiendra compte de la problématique de la rareté de l’eau.
  • Aménagement d’une salle d’activités scientifiques en partenariat avec L’IME Sainte-Anne (à partir de septembre 2017)
    Cette rénovation s’appuie sur la participation de jeunes accueillis à l’IME Sainte-Anne dans le cadre d’un chantier école, ouvert aux bénévoles de l’association Cercle Laïque afin de favoriser la mixité et l’insertion des personnes en situation de handicap. Les chantiers seront encadrés par des professionnels compétents. La rénovation intérieure comprend l’isolation, la mise en peinture, ainsi que la réalisation de 8 cloisons amovibles en palettes de récupération, permettant de conserver une souplesse dans l’aménagement intérieur. D’autres projets seront proposés aux jeunes sur le site de Corcelles : création d’œuvres éphémères, découverte de la biodiversité, réalisations d’instruments de musique naturelle…
  • Récupération de l’eau de pluie et irrigation du Jardin (automne 2017)
    Le jardin en permaculture sur sol vivant constitue l’une des activités « phares » du site. Le terrain sur lequel il se déploie (son sol caillouteux peu profond) est à lui seul un challenge que l’association veut relever pour démontrer que, lorsque l’on a la volonté et que l’on aide la nature à produire, elle sait nous récompenser.
    Pour les quelques 6 000 m² de culture envisagés et la bonne reprise des plantations d’arbres fruitiers, un système d’irrigation doit être créé. Une réserve d’eau de 200 m3 (10 m x 10 m x 2 m) sera donc implantée au milieu des jardins. Elle alimentera, par un système d’irrigation adapté, les parcelles sous abri et de plein champ (aspersion, goutte à goutte). La réserve sera elle-même alimentée, en partie, par les eaux de récupération provenant des toitures de trois bâtiments existants.
  • Création d’une mare pédagogique (automne 2017)
    L’intérêt de cette mare sera non seulement de développer la biodiversité mais aussi de permettre la découverte et l’observation de la faune et de la flore locale : plantes utiles à différents échelons de la chaîne alimentaire, insectes (libellules, notonectes, ranatres, dytiques…), grenouilles…. Elle sera accessible au plus grand nombre, y compris aux personnes à mobilité réduite. La mare sera alimentée par l’eau de pluie, complétée par l’apport des eaux récupérées sur un bâtiment à proximité. L’intervention de l’homme sur la vie du milieu aquatique sera limitée au strict minimum, ceci afin de permettre aux espèces sauvages de s’y développer librement, à proximité d’une zone naturelle (pas de poissons rouges).
  • Construction de toilettes sèches en éco-construction (automne 2017)
    Le développement d’activités sur le site nous encourage à repenser l’accueil de visiteurs et d’usagers, de plus en plus nombreux. S’il existe déjà des sanitaires traditionnels, nous souhaiterions gagner en cohérence et en souplesse d’usage (actuelles toilettes situées dans un bâtiment dont l’accès est limité) en réhabilitant un ancien local sanitaire, aujourd’hui inoccupé et partiellement délabré, en toilettes sèches. Le projet prend en compte la rénovation du bâtiment existant, la construction des espaces d’aisance, la conception et l’installation de composteurs adaptés, ainsi que la (re)mise en service des arrivées d’eau pour le lavage des mains.

Depuis 2015, le Projet Corcelles, c’est :

  • + de 150 sympathisants inscrits sur la liste de diffusion
  • + 100 bénévoles mobilisés
  • + 10 chantiers participatifs
  • + 2000 heures de bénévolat mobilisées sur le projet
  • + de 35 partenaires mobilisés
  • Des compétences bénévoles (architectes dont un paysagiste, graphiste, imprimeur, animateurs et enseignants, agriculteurs…)
  • Des soutiens logistiques et financiers (la ville de Dijon, le Conseil départemental de Côte d’Or, le Conseil Régional de Bourgogne, la ville de Corcelles-les-Monts, fondation J’agis pour la nature, fondation SNCF…)
  • Des projets pédagogiques (lycée Gustave Eiffel, lycée des Marcs d’Or,collège Roupnel, IME Sainte-Anne…)
  • Une campagne de financement ayant réuni plus de 5000 euros